Elska Magazine
photo / May 2, 2016

I’m a contributing artist for Elska magazine #5 with a photoseries featuring Adrien Martins

You can order a copy here

Elska


Majon
photo / April 19, 2016

3

Majon van der Schot


Fleur
photo / April 11, 2016

Fleur – Amsterdam 2016


www.vice.com/ro
Article in Romanian Vice about the upcoming Love-ism showing at BIEFF 2016


Michiel
photo / October 24, 2015

michiel_2366


Mein schwules Auge 12
photo / October 14, 2015

Out this month: Mein schwules Auge / My gay Gaze 12
A yearly Anthology of gay eroticism featuring some of my photowork

order here:
Bol.com
Amazon

 


Love-ism in Quebec
performance, video / September 10, 2015

love-ism film 05Love-ism: Things That Matter  (film)  + Workshops

September 19th, 20th & 25th Quebec, Canada

http://cinedanse.ca/vendredi-25-septembre-20h

 

Update:
Review in Le Devoir

“L’amour tout cru

Du côté des longs métrages, la maestria revient toutefois aux artistes étrangers comme Isabel Rocamora et Mor Shani/Paul Sixta, qui abordent les sujets omniprésents de cette édition : le vieillissement et l’amour. Love-ism, du chorégraphe Mor Shani et du cinéaste Paul Sixta, s’est notamment démarqué aux premiers jours du festival. Le film décline tous les visages de l’amour au quotidien, toujours avec la simplicité poignante des gestes universels, d’une désarmante authenticité. Des ateliers menés avec des non-danseurs locaux viennent ajouter une touche actualisée à chaque présentation dans une nouvelle ville.

Le cri défiant et joyeux d’une enfant se querellant avec son père lance le bal. Gros plans sur les grimaces échangées, les regards intenses et rieurs, câlins camouflés en duels. Infatigable corps à corps pour un amour inconditionnel. Viendront ensuite les figures du couple — hétéro et homo, jeune et vieillissant, heureux et souffrant —, de l’amitié, de la filiation fraternelle ou maternelle, avec les étreintes, les regards et les petites danses du quotidien qui leur sont propres. Tout se déroule sur fond blanc, lumière crue sur les peaux émaciées, sans fard ni mensonges. D’un hyperréalisme poignant.”

 


Estéfano
photo / September 10, 2015

estafano_0199 sEstéfano Romani – Rotterdam 2015

More photos at Accidental Bear

 


Ingrid
photo / July 26, 2015

ingrid_0776


Loading